MENU

dimanche 10 mai 2020

L'héritage des rois passeurs ~ Manon Fagetton




Auteur : Manon Fargetton
Édition : Milady
Parution : Novembre 2016
Format : Poche
Pages : 473 pages
La dernière héritière d'une lignée royale doit fuir notre monde et retourner dans celui de ses ancêtres pour échapper aux hommes qui veulent l'éliminer. Là-bas, une princesse rebelle rentre chez elle pour prendre ce qui lui est dû : le trône d'Ombre. Voici l'histoire de deux femmes, de deux mondes imbriqués, de deux retours simultanés qui bouleverseront une fois de plus le destin tortueux du royaume d'Ombre. Coïncidence, ou rencontre orchestrée de longue date ?
J'ai tellement entendu parler de ce livre en bien qu'il me tentait énormément mais me faisait aussi horriblement peur. J'avais vraiment peur d'être déçu mais je vous rassure ça n'a pas du tout été le cas !

Ce livre m'a surprise du début à la fin ! Les choix de l'autrice sont incroyables, rien ne s'est passé comme je le pensais ! Tout d'abord parlons de cet univers incroyablement riche ! J'ai adoré être plongé dans cet univers, l'autrice à vraiment de super idées, il est vraiment très profond et bien développé et j'ai hâte dans découvrir un peu plus avec le prochain tome "Les illusions de Sav-Loar". 

A vrai dire j'ai pratiquement tout aimé dans ce bouquin. L'univers est incroyable, les personnages aussi et l'intrigue encore plus ! J'ai trouvé les personnages fabuleux car absolument imparfait et c'est pour ça qu'on s'y attache. Effectivement l'autrice n'a pas essayé de faire des personnages bien sous tout rapport mais juste des personnages très réaliste et incroyablement attachant. Ils font de leur mieux et c'est tout ce qu'on leur demande, je les ai tous adoré ! 

En ce qui concerne l'intrigue je crois que c'est la meilleure partie de livre, elle est incroyablement bien ficelé et c'est ce que rend le livre addictif. C'est le genre de livre qu'on ai obligé de posé quelques minutes parfois pour réfléchir à ce qui vient de ce passer. Entre complots, trahison, amour et action on ne s'ennuie pas une seule minute !

En bref, ce livre est un vrai bijoux et j'étais très proche du coup de cœur le petit bémol est que j'ai trouvé la fin un peu rapide et ça m'a un peu laissé sur ma faim. Mais je vous le recommande à fond et j'ai très hâte de lire le 2ème et dernier tome de cette saga !

 Il est des heures de l’Histoire dont tous se souviennent et dont les hommes parlent encore avec la même émotion bien des lunes plus tard, de ces heures que l’on évoque autour des feux de bois, à demi-mot, et qui restent partiellement incompréhensibles à ceux qui ne les ont pas vécues.

Manon Fargetton ~ L'héritage des rois passeurs

jeudi 7 mai 2020

Sinners, tome 1 & 2 ~ L.J.Shen


Auteur : L.J.Shen
Édition : Harlequin
Format : Grand format
Prix : 7,90 € 
Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…
Alors, comment parler de ce début de saga ... Disons que cela a été une lecture très particulière. J'avais acheté ces 2 premiers tomes en même temps et c'est bien la seule raison qui m'a poussé à lire le tome 2.

Bon on va pas tourner au tour du pot pendant 300 ans je n'ai pas aimé ces 2 livres. La plume en temps que telle n'est pas du tout mauvaise puisque le récit est addictif mais le soucis c'est le sujet du livre. Enfin plutôt la romance entre les  personnages qui est totalement toxique !

On retrouve dans ces livres des personnages qui sont totalement abjectes, les personnages masculins sont des vrais salaud qui apparemment ne connaissant pas le consentement. Et les personnages féminin sont totalement incompréhensibles, nunuches à souhait et tombent amoureuse de leur bourreaux. 

Parce que oui il faut savoir que ces mecs leur font vivre la pire des vies ! Ils les rendent misérables aux plus haut point, les poussent à l'exil, les harcèlent, les agressent même ! Mais elles sont irrémédiablement amoureuses d'eux et ça je ne le comprends et j'ai du mal à l'accepté.

Je trouve que le message passé dans ces livres est très mauvais surtout s'il se retrouve dans les mains d'une jeune fille, les notions de consentement sont totalement ignoré et le harcèlement est banalisé. De plus je ne comprends pas comment on peut s'attacher à ce genre de personnages, ils sont tous plus insupportables les uns que les autres !

En conclusion, fuyez ! Je ne vous recommande pas du tout cette saga et je ne comprends pas qu'elle soit si bien noté. Je ne la conseillerais à personne !

dimanche 3 mai 2020

L'épouvanteur, tome 4 : Les combat de l'épouvanteur ~ Joseph Delaney





Auteur :
 Joseph Delaney
Édition : Bayard
Parution : Décembre 2008
Format : Grand format
Pages : 406 pages
Attention spoiler si vous n'avez pas lu les tomes précédents !
Les sorcières de Pendle deviennent de plus en plus malfaisantes. Le plus inquiétant, c'est que les trois clans - les Deane, les Malkin et les Mouldheel - préparent une alliance. Ensemble, ils seraient capables d'invoquer le Diable en personne ! Tom et son maître vont se rendre là-bas pour éviter le pire. Mais avant, Tom Ward doit passer chez lui pour récupérer les malles que sa mère lui a laissées en héritage. Or, une fois sur place, il découvre que la ferme a été ravagée, la grange brûlée.


Cette saga est une vrai pépite et chaque fois je prend un temps fou avant de me plonger dans le prochain tome, je me demande bien pourquoi !


C'est vrai que souvent j'attendais d'être dans la période d'Halloween pour continuer cette saga sauf que je me suis dit qu'au rythme d'un livre par an j'étais pas prête de terminer cette saga. Alors un jour où il faisait gris j'ai décidé de me lancer dans ce tome 4 qui, je le savais d’ambler, allait me plaire.

Comme les tomes précédents j'ai pris un très grand plaisir à me replonger dans cet univers. On rentre de suite dans l'action, le rythme est dès le début très fluide et addictif. Et surtout l'univers est incroyable, comme pour chaque tome je m'émerveille quand je découvre un peu plus cet univers très vaste et plein de danger. 

J'aime toujours beaucoup les personnages et j'apprécie vraiment de les voir grandir et évoluer au fil des tomes. Mais on va pas se mentir l'épouvanteur est plutôt inutile dans ce tome-ci et on le voit très peu puisqu'on suit pratiquement exclusivement l'apprenti épouvanteur. J'avoue que j'ai trouvais ça un peu aberrant car il est décrit comme très fort et finalement il sert pas à grand chose.


En conclusion j'ai une fois de plus adoré la suite de cette saga et j'ai très hâte de lire la suite qui je l'espère ne restera pas très longtemps dans ma PAL. Si vous n'avez jamais lu cette saga où si vous ne l'avez pas continué je vous conseille vivement de le faire car c'est une super lecture dans laquelle on ne s'ennuie jamais! Ce livre réuni action, frisson, amitié et monde fantastique dans des proportions parfaites !



 Le monde serait bien différent s’il correspondait à nos désirs. Mais, ce qui compte, c’est la façon dont nous menons notre vie.
Joseph Delaney ~ Le combat de l'épouvanteur

jeudi 30 avril 2020

L'héritage, tome 2 : L'ainé ~ Christopher Paolini


Auteur :
 Christopher Paolini
Édition : Bayard
Parution : Septembre 2019
Format : Poche
Pages :
 810 pages
Prix : 12,9 € 

Attention spoiler si vous n'avez pas lu le tome 1 !
Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr que des Urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens...
Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l'Estropié qui est Tout.
Pendant ce temps, Roran, le cousin d'Eragon, organise la défense de son village contre les Ra'zacs. Le jeune homme est persuadé qu'ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur la Crête.
De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte contre l'Empire de Galbatorix.
Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même but : détruire les forces du Mal.



J'avais hâte de lire ce deuxième tome suite au premier que j'avais adoré et malheureusement cela ne s'est pas vraiment passé comme prévu. J'ai lu ce livre en lecture commune avec Clémentine du blog Mandarine Couture avec qui j'avais déjà lu le premier tome et j'étais pressée de me retrouver dans cet univers qui m'avais conquise. L'univers est toujours génial mais malheureusement il y a d'énorme longueurs ! 


Le début commence très fort et on rentre de suite dans le vif du sujet mais alors pas la suite qu'est-ce que c'est long ! Dans ce tome-ci on va suivre deux points de vue, tout d'abords on suit le voyage d'Eragon et on suit le combat de son cousin Roran. Et heureusement qu'on avait le point de vu de Roran parce que ça sauve vraiment la mise ! Cette partie là est vraiment intéressante et très dynamique est c'est clairement ce qui sauve le rythme du livre. A partir du moment ou Eragon commence son voyage j'avais l'impression que ma lecture suivait la même temporalité que son voyage. C'est-à-dire que s'il mettait plusieurs jour de voyage j'avais l'impression que ma lecture durait plusieurs jour et c'était vraiment ennuyeux. Heureusement ces longueurs ne durent pas éternellement puisque ça redevient intéressant au moment où il terminer son voyage et arrive à destination, là tout commence à s'accélérer et recommence à retrouver le rythme du premier tome.

En ce qui concerne les personnages ils m'ont parfois un peu soûlé, que ce soit Arya qui est assez inutile dans ce tome ou Eragon qui est parfois un peu trop immature je les ai un peu moins apprécié que pendant le premier tome. Et j'ai trouvé que certain passages était un peu absurdes, c'est-à-dire qu'il se passe parfois des choses un peu sorti de nul part et sans réel fondement. 

Sinon même si j'ai étais déçu par ce livre (peut-être parce que j'en attendais trop) j'ai quand même adoré me replonger dans cet univers et la deuxième partie du livre est super, très rythmé, bien fluide et plein d'action donc cela rattrape largement la première partie un peu ennuyeuse. Je pense que ce livre aurait pu être bien plus court si on avait enlevé toute les longueurs mais cela reste quand même un très bon livre et j'ai hâte de livre la suite. Donc je vous recommande quand même cette saga si vous ne l'avez pas encore découverte !


Il s'était rendu sur le théâtre du combat, poussé par le désir morbide de mesurer de ses yeux l'étendue de la victoire. Mais, au lieu de la gloire telle qu'il l'avait entendue célébrer par les chants héroïques, il n'y trouvait que l'insupportable évidence de la mort et de la décomposition.
Christopher Paolini ~ L'ainé

mercredi 29 avril 2020

Bad ~ Jay Crownover






Auteur : Jay Crownover
Édition : Harlequin
Format : Poche
Prix : 7,50 € 
Seul l'amour pourra les sauver...

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.



Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'un début de saga que j'ai lu dernièrement. J'avais acheté ces livres il y a un long moment et ils ont donc attendu pas mal de temps dans ma PAL. Et quand j'étais encore dans ma période de partiels j'avais envie de lecture rapide et sans prise de tête et j'ai donc décidé de les sortir !

Vous le savez peut-être mais Jay Crownover est aussi l'autrice de Marked Men qui est une autre saga de romance que j'aime beaucoup. Mais Bad est très différent de Marked Men même si la plume de l'auteur est toujours aussi agréable. Cette saga est très différente car nous allons suivre la vie de personnes dans une cité et les personnages masculins principaux ne sont pas des gentils garçons. Effectivement on sait que Jay Crownover aime bien écrire sur des bad boys mais ici ce n'est pas vraiment le cas car ce sont de vrais criminel. Jay Crownover a décidé d'écrire dans cette saga sur des personnages qui ont tendance à ne pas respecter les lois. 

J'avais beaucoup d'appréhension à propos de cette saga parce que j'avais peur que ce soit de la dark romance ou que les personnage soit vraiment antipathiques mais heureusement ce n'a pas été le cas.

J'ai beaucoup aimé ces trois premiers tomes qui changent un peu des clichés de la romance que l'on connait car l'ambiance est vraiment différente et les conditions de vie des personnages sont vraiment différents d'une vie classique puisque ce qu'ils vivent est très dure et la vie de cette cités rend les choses encore pire. Et j'ai bien aimé cette différence et en même temps la romance entre les personnages est très sympathique. Après ça reste de la romance donc il faut aimé les codes classiques de la romance car ils sont très présent dans cette saga.

En tout cas je vous recommande cette saga si vous aimez la romance, car j'ai passé un très bon moment en  leur compagnie, ça se lie très vite et c'est sans prise de tête. C'est loin d'être ma romance favorite mais cela a quand même été une très bonne lecture.

Dovie me donnait l'impression d'avoir enfin quelque chose à moi, un truc de valeur que j'avais pas eu besoin de voler à quelqu'un d'autre.

lundi 13 avril 2020

Rose ~ Tatiana de Rosnay


                        
   
                       

Auteur : Tatiana de Rosnay
Édition : Le livre de poche
Parution : Mars 2012
Format : Poche
Pages :
 251 pages
Prix : 6,75 € 
Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s'effondre sous les ambitions du baron Haussmann, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d'expropriation. Dans sa maison de la rue

Childebert, à l'ombre de l'église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture, la sentence tombe : le tracé du boulevard St Germain passe par chez elle, rue Childebert. Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu'à son dernier souffle, elle confie à Armand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans

son passé et dévoile peu à peu un secret qu'elle a gardé pendant plus de trente ans. Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au cœur d'un monde où les petits métiers, herboriste, relieur, chiffonnier fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges. Tandis qu'une page de l'Histoire se tourne, Rose devient le témoin d'une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d'embellissement. Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d'une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs.


Ce livre a été une rencontre assez inattendu. Effectivement il est entré dans ma bibliothèque un peu par hasard et il y est resté un moment avant que je l'en sorte un peu par hasard aussi. J'avais déjà lu, il y a très longtemps, "Le cœur d'une autre" de la même autrice qui m'avais permis de mettre un pas dans le contemporain et d'aimer ça. Cette autrice à donc été le commencement de mon aventure avec le contemporain. C'est vrai que ce n'est pas forcément mon genre de prédilection mais j'aime y revenir de temps en temps et je me surprend à me plonger de plus en plus souvent dans des contemporains. 


Enfin bref, parlons maintenant de "rose" ! Ce livre a été une merveilleuse découverte ! Je n'en attendais vraiment rien et j'ai été subjuguée par ce livre. Je l'avais sorti de ma PAL en février dans le cadre du  challenge 'Fais vriller ta PAL " organisé par Alex Bouquine en Prada car c'étais un des plus petit livre de ma PAL et finalement avec mes cours je ne l'ai pas continué mais j'en avais lu assez pour que cela attise ma curiosité. Alors maintenant que je suis en confinement et en vacance j'ai pu prendre le temps de m'y plonger. Et quel bonheur de se plonger dans cette lecture !

Le point fort de Tatiana de Rosnay est définitivement ses personnages. Ses personnages sont tellement bien travaillés et profonds. Toutes l'histoire tourne d'ailleurs autour des personnages, on va apprendre à les connaitre, on va observer leur vie, leurs humeurs, leurs combats, leurs envies, leurs amitiés et  leurs amours. On va découvrir leur vie qui peut sembler assez banale mais qui va être bouleversé par Haussmann et ses changements de Paris. Plus précisément nous allons suivre Rose qui écrit des lettres à son défunt mari et qui se remémore ce qu'à été sa vie dans son quartier et dans sa maison si chère à son cœur.

On découvre donc toute sa vie, depuis son enfance jusqu'au moment présent où elle a un âge avancé. Et avec elle on découvre aussi son quartier et ses habitants, tous ces gens qui l'ont entouré toute sa vie et qu'elle ne reverra certainement jamais une fois son quartier rasé. Car oui c'est de ça dont il est question et c'est la raison de ses lettres à son mari. 

Mais plus qu'une simple histoire de voisinage, Tatiana de Rosnay aborde des sujet très important et très grave dont je ne peux pas vous parler sans vous spoiler le livre. Mais j'ai été surprise des sujets qui ont été abordés car je ne m'attendais pas à tant de gravité dans un livre qui de premier abords semble si doux.

Ce livre m'a profondément ému, et sans vous dévoilé la fin je peux vous dire que ce livre fini exactement comme il le devait. Et l'autrice réussi à nous surprendre jusqu'à la dernière page ! Tatiana de Rosnay mêle magnifiquement bien histoire, romance, amitié et drame dans ce livre qui, j'en suis sûre, vous bouleversera autant qu'il m'a bouleversé. Ne vous arrêtez pas à ses débuts un peu lents. Le rythme ne fait que s’accélérer au fil du livre pour finir en apothéose. Bien sûr ce livre est assez descriptif mais sera vous emmenez dans ce vieux Paris et dans ses quartiers encore étroits. De plus les sujets aborder, le sont avec simplicité et  justesse. 

En conclusion, je ne peux que vous recommander cette histoire qui m'a entraîné et m'a bouleversé. Cela a été une très bonne lecture !



"Le besoin de lire s' emparait de moi et exerçait sa délicieuse et grisante emprise. Plus je lisais, plus j'avais faim. Chaque ouvrage était riche de promesses, chaque page que je tournais était une équipée, l'attrait d'un autre monde." 
Tatiana de Rosnay ~ Rose





vendredi 10 avril 2020

Une envie subite

Toutes ces années passées pour finalement revenir à l'essentiel.



   Cela fait des années maintenant que j'ai créée ce blog, trois plus précisément et je l'ai finalement arrêté pour découvrir d'autres médias et par manque de temps. Aujourd'hui les choses ont changées, j'ai changé ! Et écrire sur ce blog m'a bien plus manqué que ce que je pouvais le pensais. C'est incroyable toutes ces sensations que je retrouve en vous écrivant cet article ! Ce blog est un peu ma madeleine de Proust, en y revenant j'ai redécouvert des sensations que j'avais oubliées, je me rappelle l'époque où je l'avais commencé et l'enthousiasme qui m'habitait. Et bien aujourd’hui après plusieurs années compliquées j'ai envie de retrouver tout ça !

   Ces dernières années n'ont pas été de tout repos et j'ai beaucoup changé et évolué durant cette période mais je reviens plus motivé et enthousiaste que jamais. Après avoir découvert un peu tous les médias autour du livre j'en connais maintenant pas mal les avantages et les inconvénients de chacun. Et je les aimes tous pour ça. Chacun, que ce soit Instagram, Twitter, Youtube ou le blog, a ses qualité et ses défauts et j'aime passer du temps sur tous. Alors j'ai décidé en ces temps de confinements de reprendre tous mes réseaux. J'ai actuellement le temps alors c'est le moment de m'y remettre. Les années difficiles sont derrière moi et je veux aujourd'hui aller de l'avant. 

   Je ne vous promet pas de la régularité ou de la durée. Le confinement va me permettre de m'organiser et de pouvoir me remettre dans le bain mais une fois qu'il sera terminé je ne sais pas bien ce que am vie va devenir et je ne sais pas si j'aurais le temps de continuer ou pas tout ce que je prévois de faire. Mais pour le moment je vis au jour le jour et ce dont j'ai envie aujourd'hui c'est de partager ma passion de la lecture avec vous.

   Les publications qui seront sur chacun de mes réseaux seront différentes car tous les sujets ne se prêtes pas à tous les réseaux. Je ne sais pas encore comment je vais gérer tout ça mais ce que j'ai envie de faire sur mon blog c'est de partager mes avis lecture avec vous dès que je les ai finis. Il me manquer un support où je pouvais partager mes avis à chaud et c'est sur le blog que j'ai décidé de faire ça. 

   Donc voilà tout ça pour dire que je suis retour pour un certain temps ou un temps certain et sur tout mes réseaux ! Au plaisir de vous retrouver !